Fiches
d’informations
intercommunales

pour mieux connaître la biodiversité de votre territoire

Qt SVG Document Generated with Qt

Flore

A la croisée de diverses influences climatiques (atlantique, atlantique altérée et montagnarde), la Nouvelle-Aquitaine héberge une flore riche et diversifiée. On y retrouve des espèces endémiques notamment au travers des espaces montagnards de la chaîne pyrénéenne (près de 200 espèces endémiques des Pyrénées telles que l’Aster des Pyrénées), des espèces d’affinités méditerranéennes dans les secteurs littoraux tel que l’Arbousier, et/ou même des espèces menacées et protégées telle que l’Angélique des estuaires, et bien d’autres espèces patrimoniales dans les habitats particuliers (ex. : pelouses sèches).

Certaines espèces ou groupes d’espèces ont fait l’objet d’études particulières rendant la connaissance botanique en Nouvelle-Aquitaine très importante, mais conservant des niveaux de synthèse très variables selon les groupes. L’Observatoire de la Biodiversité Végétale (OBV), animé par les Conservatoires Botaniques Nationaux (CBN) Sud-Atlantique, du Massif Central et des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, rassemble un grand nombre de données produites par les acteurs du territoire néo-aquitain dont certaines vous sont présentées ici.

Sur les 4 982 espèces de plantes vasculaires indigènes recensées sur le territoire national métropolitain, 421 espèces sont menacées et 321 autres quasi menacées, soit 15 % au total (UICN, 2018).


Richesse en espèces végétales :

A ce jour, 1012 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces de plantes vasculaires (plantes à fleur, fougères et conifères) ont été observées sur votre secteur géographique.

 

Espèces protégées, menacées ou patrimoniales

[minimap_flore_protegee]

Sur votre secteur géographique, ont été observées :

25 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces protégées (Protection nationale, Liste régionale, listes départementales 19, 23, 24, 33, 47, 86, 87) :

Atriplex longipes (Arroche à long pédoncule, Arroche stipitée), Carex strigosa (Laîche à épis grêles, Laîche maigre), Crypsis aculeata (Crypside piquant, Crypsis en forme d'aiguillon), Gagea villosa (Gagée des champs), Galium boreale (Gaillet boréal), Hypochaeris maculata (Porcelle à feuilles tachées, Porcelle tachetée), Iris reichenbachiana (Iris de Reichenbach, Iris maritime), Juncus striatus (Jonc strié), Lathyrus palustris (Gesse des marais), Nigella hispanica var. hispanica (Nigelle d'Espagne, Nigelle de France), Nymphoides peltata (Limnanthème faux-nénuphar, Faux nénuphar, Petit nénuphar pelté), Odontites jaubertianus (Odontite de Jaubert, Odontitès de Jaubert), Oenanthe foucaudii (Oenanthe de Foucaud), Orchis simia (Orchis singe), Peucedanum officinale subsp. officinale (Peucédan officinal), Ranunculus gramineus (Renoncule graminée, Renoncule à feuilles de graminée), Ranunculus lingua (Grande douve, Renoncule Langue), Ranunculus ophioglossifolius (Bouton d'or à feuilles d'Ophioglosse, Renoncule à feuilles d'Ophioglosse), Rumex palustris (Patience des marais), Scorzonera hirsuta (Scorsonère à feuilles poilues, Scorzonère hirsute), Senecio ruthenensis (Séneçon du Rouergue, Séneçon de Rodez), Sisymbrella aspera subsp. aspera (Cresson âpre, Cresson rude), Stachys heraclea (Épiaire d'Héraclée), Viola pumila (Petite violette, Violette naine), Xanthoselinum alsaticum (Peucédan d'Alsace)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

0 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces de la Directive Habitat :

44 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces menacées (Liste rouge nationale et régionale) :

Anacamptis laxiflora (Orchis à fleurs lâches), Astragalus hypoglottis (Astragale pourpre), Blackstonia imperfoliata (Centaurée jaune, Chlore non perfoliée), Bupleurum subovatum (Buplèvre ovale, Buplèvre à ombelles réduites), Cardamine parviflora (Cardamine à petites fleurs), Crypsis schoenoides (Crypsis faux choin, Crypside faux Choin), Cynoglossum creticum (Cynoglosse de Crête, Cynoglosse peint), Euphorbia loreyi (Euphorbe triste), Fumaria vaillantii (Fumeterre de Vaillant), Galium boreale (Gaillet boréal), Glebionis segetum (Chrysanthème des moissons, Chrysanthème des blés), Gymnadenia conopsea (Gymnadénie moucheron, Orchis moucheron, Orchis moustique), Holosteum umbellatum (Holostée en ombelle), Hydrocharis morsus-ranae (Hydrocharis morène, Morène, Petit nénuphar, Hydrocharide), Lathyrus palustris (Gesse des marais), Legousia hybrida (Spéculaire miroir de Vénus, Miroir de Vénus hybride, Spéculaire hybride, Petite Spéculaire), Nymphoides peltata (Limnanthème faux-nénuphar, Faux nénuphar, Petit nénuphar pelté), Ophrys conradiae (Ophrys de Conrad, Ophrys de Marcelle Conrad), Orchis militaris (Orchis militaire, Casque militaire, Orchis casqué), Orchis simia (Orchis singe), Orobanche teucrii (Orobanche de la germandrée), Papaver argemone (Pavot argémone, Coquelicot Argémone), Papaver hybridum (Pavot hybride), Parnassia palustris (Parnassie des marais, Hépatique blanche), Physalis alkekengi (Coqueret, Cerise d'hiver), Potamogeton coloratus (Potamot des tourbières alcalines, Potamot coloré, Potamot rougeâtre), Prunella hyssopifolia (Brunelle à feuilles d'hysope), Ranunculus arvensis (Renoncule des champs, Chausse-trappe des blés), Ranunculus circinatus (Renoncule divariquée, Renoncule en crosse), Ranunculus gramineus (Renoncule graminée, Renoncule à feuilles de graminée), Ranunculus lingua (Grande douve, Renoncule Langue), Schenkia spicata (Petite-centaurée en épis), Scorzonera hirsuta (Scorsonère à feuilles poilues, Scorzonère hirsute), Scorzonera hispanica (Scorzonère d'Espagne, Salsifis noir, Asperge d'hiver), Senecio ruthenensis (Séneçon du Rouergue, Séneçon de Rodez), Sisymbrella aspera (Cresson rude), Sisymbrella aspera subsp. aspera (Cresson âpre, Cresson rude), Sium latifolium (Berle à larges feuilles, Grande berle), Stachys heraclea (Épiaire d'Héraclée), Thalictrum minus (Petit pigamon, Pigamon mineur, Pigamon des dunes), Trifolium lappaceum (Trèfle fausse-bardane), Tulipa sylvestris subsp. australis (Tulipe des Alpes, Tulipe du Midi), Viola pumila (Petite violette, Violette naine), Xanthoselinum alsaticum (Peucédan d'Alsace)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

9 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces déterminantes de l’inventaire ZNIEFF (patrimoniales) :

Arenaria montana (Sabline des montagnes), Baldellia repens, Geranium sanguineum (Géranium sanguin, Sanguinaire, Herbe à becquet, Bec de grue, ), Libanotis pyrenaica (Libanotis des Pyrénes, Libanotis des montagnes, Persil de montagne), Libanotis pyrenaica var. libanotis (Libanotis), Narcissus pseudonarcissus (Jonquille des bois), Parnassia palustris (Parnassie des marais, Hépatique blanche), Schoenus nigricans (Choin noirâtre), Stachys alpina (Épiaire des Alpes)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

Plantes messicoles

Les plantes messicoles, comme le bleuet ou le coquelicot, poussent essentiellement dans les champs ou territoires cultivés, occasionnellement dans des jachères, bords de route… Ces plantes sont majoritairement des plantes annuelles qui fleurissent vers mai-juin. L’intensification des pratiques agricoles a entraîné leur raréfaction voire leur disparition.

De ce fait, les plantes messicoles font l'objet d'un Plan National d'Action - outil stratégique qui vise à assurer la conservation ou le rétablissement des espèces de faune et de flore menacées. En Nouvelle-Aquitainte, ce plan est décliné et coordonné par le Conservatoire botanique national Sud-Atlantique et mis en œuvre de façon partenariale depuis 2015. Les objectifs définis étaient principalement de dresser un état des lieux actualisé des populations de plantes messicoles pour établir une liste régionale selon la méthode du PNA. A partir de ce diagnostic, les enjeux majeurs ont été hiérarchisés (approche par taxon et par territoire) et des actions de suivi / sensibilisation et de conservation, initiées avec les partenaires régionaux. En Poitou-Charentes, avant d'intégrer le PNA, les associations naturalistes du réseau Poitou-Charentes Nature (Deux-Sèvres Nature Environnement, Vienne Nature, Charente-Nature, Nature Environnement 17, LPO) avaient conduit un premier inventaire spécifique entre 2005 et 2009. (cf. Déclinaison régionale du PNA Plantes messicoles)


Orchidées

Depuis toujours les orchidées sauvages fascinent et attirent de nombreux amateurs. Leurs nombreuses contributions permettent aujourd’hui de bien connaître ce groupe de plantes en Nouvelle-Aquitaine.


19 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). taxons d’orchidées (espèces, sous-espèces, hybrides) ont été répertoriés sur votre secteur géographique.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

Anacamptis laxiflora (Orchis à fleurs lâches), Anacamptis morio (Orchis bouffon), Anacamptis pyramidalis (Orchis pyramidal, Anacamptis en pyramide), Epipactis helleborine subsp. helleborine (Elléborine à larges feuilles), Gymnadenia conopsea (Gymnadénie moucheron, Orchis moucheron, Orchis moustique), Himantoglossum hircinum (Orchis bouc, Himantoglosse à odeur de bouc), Neottia ovata (Grande Listère), Ophrys apifera (Ophrys abeille), Ophrys conradiae (Ophrys de Conrad, Ophrys de Marcelle Conrad), Ophrys insectifera (Ophrys mouche), Ophrys scolopax (Ophrys bécasse), Ophrys scolopax subsp. scolopax (Ophrys Bécasse), Ophrys virescens (Ophrys verdissant), Orchis anthropophora (Orchis homme pendu, Acéras homme pendu, Porte-Homme, Pantine, , Homme-pendu), Orchis mascula (Orchis mâle, Herbe à la couleuvre), Orchis militaris (Orchis militaire, Casque militaire, Orchis casqué), Orchis simia (Orchis singe), Platanthera bifolia (Platanthère à deux feuilles, Platanthère à fleurs blanches), Platanthera chlorantha (Orchis vert, Orchis verdâtre, Platanthère à fleurs verdâtres)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

Espèces végétales exotiques envahissantes

Les très importantes dynamiques de colonisation de certaines espèces exotiques dans leurs territoires d'accueil amènent à les considérer comme envahissantes (espèces invasives) et à les gérer comme telles. Evaluées dans leur ensemble, ces espèces invasives constituent une des principales causes de pertes de biodiversité à l'échelle mondiale. Hormis dans le cas des systèmes insulaires où elles peuvent être directement cause de disparitions d'espèces indigènes, leurs introductions volontaires ou involontaires peuvent fréquemment provoquer de fortes modifications du fonctionnement des habitats et des régressions locales quelquefois critiques d'espèces indigènes appartenant aux diverses communautés vivantes des sites colonisés. Les espèces exotiques envahissantes font l'objet de réglementations bien particulières (cf. Brochures sur la règlementation des EEE).


Les espèces végétales exotiques envahissantes peuvent être des algues, des plantes à fleurs (herbacées, buissonnantes, arbustives ou arborescentes). En Nouvelle-Aquitaine, les plus connues d'entre elles sont par exemple les Jussies, les Renouées asiatiques, la Berce du Caucase, l'Ambroisie ou l'Erable negundo.

 

Plantes exotiques envahissantes avérées en Nouvelle-Aquitaine :

 

16 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). plantes exotiques envahissantes avérées ont été répertoriées sur votre secteur géographique.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

Acer negundo (Érable negundo, Érable frêne, Érable Négondo), Ailanthus altissima (Ailante glanduleux, Faux vernis du Japon, Ailante, Ailanthe), Azolla filiculoides (Azolla fausse-fougère, Fougère d'eau), Baccharis halimifolia (Séneçon en arbre, Baccharis à feuilles d'Halimione), Bidens frondosa (Bident feuillé, Bident à fruits noirs, Bident feuillu), Cortaderia selloana (Herbe de la Pampa, Roseau à plumes), Egeria densa (Égéria, Élodée dense), Lemna minuta (Lentille d'eau minuscule), Ludwigia peploides (Jussie rampante, Jussie), Myriophyllum aquaticum (Myriophylle aquatique, Myriophylle du Brésil, Millefeuille aquatique), Parthenocissus inserta (Vigne-vierge commune), Paspalum distichum (Paspale à deux épis), Reynoutria japonica (Renouée du Japon), Robinia pseudoacacia (Robinier faux-acacia, Carouge), Spartina x townsendii (Spartine de Townsend), Sporobolus indicus (Sporobole fertile, Sporobole tenace)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

 

Exemple de l'Ambroisie :

source : © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA)

 

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus :