Fiches
d’informations
intercommunales

pour mieux connaître la biodiversité de votre territoire

Qt SVG Document Generated with Qt

Flore

A la croisée de diverses influences climatiques (atlantique, atlantique altérée et montagnarde), la Nouvelle-Aquitaine héberge une flore riche et diversifiée. On y retrouve des espèces endémiques notamment au travers des espaces montagnards de la chaîne pyrénéenne (près de 200 espèces endémiques des Pyrénées telles que l’Aster des Pyrénées), des espèces d’affinités méditerranéennes dans les secteurs littoraux tel que l’Arbousier, et/ou même des espèces menacées et protégées telle que l’Angélique des estuaires, et bien d’autres espèces patrimoniales dans les habitats particuliers (ex. : pelouses sèches).

Certaines espèces ou groupes d’espèces ont fait l’objet d’études particulières rendant la connaissance botanique en Nouvelle-Aquitaine très importante, mais conservant des niveaux de synthèse très variables selon les groupes. L’Observatoire de la Biodiversité Végétale (OBV), animé par les Conservatoires Botaniques Nationaux (CBN) Sud-Atlantique, du Massif Central et des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, rassemble un grand nombre de données produites par les acteurs du territoire néo-aquitain dont certaines vous sont présentées ici.

Sur les 4 982 espèces de plantes vasculaires indigènes recensées sur le territoire national métropolitain, 421 espèces sont menacées et 321 autres quasi menacées, soit 15 % au total (UICN, 2018).


Richesse en espèces végétales :

A ce jour, 945 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces de plantes vasculaires (plantes à fleur, fougères et conifères) ont été observées sur votre secteur géographique.

 

Espèces protégées, menacées ou patrimoniales

[minimap_flore_protegee]

Sur votre secteur géographique, ont été observées :

21 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces protégées (Protection nationale, Liste régionale, listes départementales 19, 23, 24, 33, 47, 86, 87) :

Adenocarpus complicatus (Adénocarpe plié, Adénocarpe changé), Adenocarpus complicatus subsp. parvifolius (Adénocarpe de Laínz), Amaranthus powellii subsp. bouchonii (Amarante de Bouchon), Anacamptis fragrans (Orchis à odeur de vanille), Arnoseris minima (Arnoséris naine), Carex tomentosa (Laîche tomenteuse), Cytisus hirsutus (Cytise hérissé, Cytise couché, Cytise étalé), Dianthus superbus (Oeillet magnifique, Oeillet à plumet), Drosera intermedia (Rossolis intermédiaire), Dryopteris remota (Fougère à pennes espacées, Fougère espacée), Galium glaucum (Gaillet glauque), Linum strictum (Lin raide, Lin droit), Lotus angustissimus (Lotier grêle, Lotier à gousses très étroites), Lotus hispidus (Lotier hispide), Najas marina (Naïade majeure, Naïade marine), Ophrys passionis (Ophrys de la passion), Pulicaria vulgaris (Herbe de Saint-Roch, Pulicaire annuelle, Pulicaire commune), Scirpus sylvaticus (Scirpe des bois, Scirpe des forêts), Solidago virgaurea subsp. virgaurea (Herbe des Juifs), Valeriana officinalis subsp. sambucifolia (Valériane à feuilles de Sureau), Xeranthemum inapertum (Immortelle à fleurs fermées)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

0 espèces de la Directive Habitat :

11 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces menacées (Liste rouge nationale et régionale) :

Arnoseris minima (Arnoséris naine), Brassica rapa (Navette des champs), Carex flava (Laîche jaunâtre, Laîche jaune), Clematis flammula (Clématite flamme, Clématite odorante), Coeloglossum viride (Orchis vert, Orchis grenouille, Satyrion vert), Dryopteris remota (Fougère à pennes espacées, Fougère espacée), Galium glaucum (Gaillet glauque), Hyssopus officinalis (Hysope, Herbe sacrée), Medicago sativa (Luzerne cultivée), Ophrys fusca (Ophrys brun), Xeranthemum inapertum (Immortelle à fleurs fermées)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

32 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces déterminantes de l’inventaire ZNIEFF (patrimoniales) :

Anemone ranunculoides (Anémone fausse-renoncule), Arenaria montana (Sabline des montagnes), Betula pubescens (Bouleau blanc, Bouleau pubescent), Carex echinata (Laîche étoilée, Laîche-hérisson), Crassula tillaea (Crassule mousse, Mousse fleurie), Eleocharis multicaulis (Scirpe à nombreuses tiges, Souchet à tiges nombreuses), Galium atrovirens (Gaillet), Galium odoratum (Aspérule odorante, Belle-étoile, Gaillet odorant), Genista hispanica (Petit Genêt d'Espagne, Genêt d'Espagne), Geranium nodosum (Géranium noueux), Hypericum elodes (Millepertuis des marais), Isolepis fluitans (Scirpe flottant), Isopyrum thalictroides (Isopyre faux Pigamon), Lobelia urens (Lobélie brûlante), Luzula sylvatica (Luzule des bois, Grande luzule, Troscart à fleurs lâches), Melica ciliata (Mélique ciliée), Narcissus pseudonarcissus (Jonquille des bois), Phyteuma spicatum (Raiponce en épi), Polystichum aculeatum (Polystic à aiguillons, Polystic à frondes munies d'aiguillons), Prunella hastifolia (Brunelle à feuilles hastées), Saxifraga hirsuta (Saxifrage hérissée, Faux Désespoir-des-peintres), Schoenus nigricans (Choin noirâtre), Scirpus sylvaticus (Scirpe des bois, Scirpe des forêts), Scrophularia alpestris (Scrophulaire des Alpes), Scutellaria minor (Petite scutellaire, Scutellaire naine), Silene gallica (Silène de France, Silène d'Angleterre), Simethis mattiazzii (Simethis à feuilles aplaties, Siméthis de Mattiazzi), Sorbus aucuparia (Sorbier des oiseleurs, Sorbier sauvage), Trifolium montanum (Trèfle des montagnes), Ulmus glabra (Orme glabre, Orme des montagnes), Vaccinium myrtillus (Myrtille, Maurette), Viola lactea (Violette blanchâtre)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

Plantes messicoles

Les plantes messicoles, comme le bleuet ou le coquelicot, poussent essentiellement dans les champs ou territoires cultivés, occasionnellement dans des jachères, bords de route… Ces plantes sont majoritairement des plantes annuelles qui fleurissent vers mai-juin. L’intensification des pratiques agricoles a entraîné leur raréfaction voire leur disparition.

De ce fait, les plantes messicoles font l'objet d'un Plan National d'Action - outil stratégique qui vise à assurer la conservation ou le rétablissement des espèces de faune et de flore menacées. En Nouvelle-Aquitainte, ce plan est décliné et coordonné par le Conservatoire botanique national Sud-Atlantique et mis en œuvre de façon partenariale depuis 2015. Les objectifs définis étaient principalement de dresser un état des lieux actualisé des populations de plantes messicoles pour établir une liste régionale selon la méthode du PNA. A partir de ce diagnostic, les enjeux majeurs ont été hiérarchisés (approche par taxon et par territoire) et des actions de suivi / sensibilisation et de conservation, initiées avec les partenaires régionaux. En Poitou-Charentes, avant d'intégrer le PNA, les associations naturalistes du réseau Poitou-Charentes Nature (Deux-Sèvres Nature Environnement, Vienne Nature, Charente-Nature, Nature Environnement 17, LPO) avaient conduit un premier inventaire spécifique entre 2005 et 2009. (cf. Déclinaison régionale du PNA Plantes messicoles)


Orchidées

Depuis toujours les orchidées sauvages fascinent et attirent de nombreux amateurs. Leurs nombreuses contributions permettent aujourd’hui de bien connaître ce groupe de plantes en Nouvelle-Aquitaine.


28 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). taxons d’orchidées (espèces, sous-espèces, hybrides) ont été répertoriés sur votre secteur géographique.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

Anacamptis fragrans (Orchis à odeur de vanille), Anacamptis laxiflora (Orchis à fleurs lâches), Anacamptis morio (Orchis bouffon), Anacamptis pyramidalis (Orchis pyramidal, Anacamptis en pyramide), Coeloglossum viride (Orchis vert, Orchis grenouille, Satyrion vert), Dactylorhiza fuchsii (Orchis de Fuchs, Orchis tacheté des bois, Orchis de Meyer, Orchis des bois), Dactylorhiza maculata (Dactylorhize maculée, Orchis tacheté, Orchis maculé), Epipactis helleborine (Épipactis à larges feuilles, Elléborine à larges feuilles), Gymnadenia conopsea (Gymnadénie moucheron, Orchis moucheron, Orchis moustique), Himantoglossum hircinum (Orchis bouc, Himantoglosse à odeur de bouc), Neotinea ustulata (Orchis brûlé), Neottia ovata (Grande Listère), Ophrys apifera (Ophrys abeille), Ophrys aranifera (Ophrys araignée, Oiseau-coquet), Ophrys exaltata (Ophrys), Ophrys funerea (Ophrys funèbre), Ophrys fusca (Ophrys brun), Ophrys insectifera (Ophrys mouche), Ophrys passionis (Ophrys de la passion), Ophrys scolopax (Ophrys bécasse), Orchis mascula (Orchis mâle, Herbe à la couleuvre), Orchis purpurea (Orchis pourpre, Grivollée), Orchis simia (Orchis singe), Platanthera bifolia (Platanthère à deux feuilles, Platanthère à fleurs blanches), Platanthera chlorantha (Orchis vert, Orchis verdâtre, Platanthère à fleurs verdâtres), Serapias lingua (Sérapias langue, Sérapias à languette), Serapias vomeracea (Sérapias en soc, Sérapias à labelle long), Spiranthes spiralis (Spiranthe d'automne, Spiranthe spiralée)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

Espèces végétales exotiques envahissantes

Les très importantes dynamiques de colonisation de certaines espèces exotiques dans leurs territoires d'accueil amènent à les considérer comme envahissantes (espèces invasives) et à les gérer comme telles. Evaluées dans leur ensemble, ces espèces invasives constituent une des principales causes de pertes de biodiversité à l'échelle mondiale. Hormis dans le cas des systèmes insulaires où elles peuvent être directement cause de disparitions d'espèces indigènes, leurs introductions volontaires ou involontaires peuvent fréquemment provoquer de fortes modifications du fonctionnement des habitats et des régressions locales quelquefois critiques d'espèces indigènes appartenant aux diverses communautés vivantes des sites colonisés. Les espèces exotiques envahissantes font l'objet de réglementations bien particulières (cf. Brochures sur la règlementation des EEE).


Les espèces végétales exotiques envahissantes peuvent être des algues, des plantes à fleurs (herbacées, buissonnantes, arbustives ou arborescentes). En Nouvelle-Aquitaine, les plus connues d'entre elles sont par exemple les Jussies, les Renouées asiatiques, la Berce du Caucase, l'Ambroisie ou l'Erable negundo.

 

Plantes exotiques envahissantes avérées en Nouvelle-Aquitaine :

 

23 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). plantes exotiques envahissantes avérées ont été répertoriées sur votre secteur géographique.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

Acer negundo (Érable negundo, Érable frêne, Érable Négondo), Bidens frondosa (Bident feuillé, Bident à fruits noirs, Bident feuillu), Buddleja davidii (Buddleja du père David, Arbre à papillon, Arbre aux papillons), Cortaderia selloana (Herbe de la Pampa, Roseau à plumes), Crocosmia x crocosmiiflora (Montbrétia), Galega officinalis (Lilas d'Espagne, Sainfoin d'Espagne, Rue de chèvre), Impatiens glandulifera (Balsamine de l'Himalaya, Balsamine géante, Balsamine rouge), Lagarosiphon major (Grand lagarosiphon, Lagarosiphon élevé, Elodée crépue), Lindernia dubia (Lindernie fausse-gratiole, Fausse Gratiole), Lonicera japonica (Chèvrefeuille du Japon), Ludwigia grandiflora (Ludwigie à grandes fleurs, Jussie à grandes fleurs), Ludwigia peploides (Jussie rampante, Jussie), Myriophyllum aquaticum (Myriophylle aquatique, Myriophylle du Brésil, Millefeuille aquatique), Oenothera rosea (Onagre rosée), Parthenocissus inserta (Vigne-vierge commune), Paspalum dilatatum (Paspale dilaté), Paspalum distichum (Paspale à deux épis), Potentilla indica (Fraisier de Duchesne, Fraisier d’Inde), Prunus laurocerasus (Laurier-cerise, Laurier-palme), Reynoutria japonica (Renouée du Japon), Robinia pseudoacacia (Robinier faux-acacia, Carouge), Sporobolus indicus (Sporobole fertile, Sporobole tenace), Symphyotrichum x salignum (Aster à feuilles de Saule)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

 

Exemple de l'Ambroisie :

source : © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA)

 

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus :