Fiches
d’informations
intercommunales

pour mieux connaître la biodiversité de votre territoire

Qt SVG Document Generated with Qt

Flore

A la croisée de diverses influences climatiques (atlantique, atlantique altérée et montagnarde), la Nouvelle-Aquitaine héberge une flore riche et diversifiée. On y retrouve des espèces endémiques notamment au travers des espaces montagnards de la chaîne pyrénéenne (près de 200 espèces endémiques des Pyrénées telles que l’Aster des Pyrénées), des espèces d’affinités méditerranéennes dans les secteurs littoraux tel que l’Arbousier, et/ou même des espèces menacées et protégées telle que l’Angélique des estuaires, et bien d’autres espèces patrimoniales dans les habitats particuliers (ex. : pelouses sèches).

Certaines espèces ou groupes d’espèces ont fait l’objet d’études particulières rendant la connaissance botanique en Nouvelle-Aquitaine très importante, mais conservant des niveaux de synthèse très variables selon les groupes. L’Observatoire de la Biodiversité Végétale (OBV), animé par les Conservatoires Botaniques Nationaux (CBN) Sud-Atlantique, du Massif Central et des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, rassemble un grand nombre de données produites par les acteurs du territoire néo-aquitain dont certaines vous sont présentées ici.

Sur les 4 982 espèces de plantes vasculaires indigènes recensées sur le territoire national métropolitain, 421 espèces sont menacées et 321 autres quasi menacées, soit 15 % au total (UICN, 2018).


Richesse en espèces végétales :

A ce jour, 930 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces de plantes vasculaires (plantes à fleur, fougères et conifères) ont été observées sur votre secteur géographique.

 

Espèces protégées, menacées ou patrimoniales

[minimap_flore_protegee]

Sur votre secteur géographique, ont été observées :

11 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces protégées (Protection nationale, Liste régionale, listes départementales 19, 23, 24, 33, 47, 86, 87) :

Agrostemma githago (Lychnis Nielle, Nielle des blés), Cystopteris fragilis (Cystoptéris fragile, Capillaire blanche, Capillaire blanc), Drosera intermedia (Rossolis intermédiaire), Drosera rotundifolia (Rossolis à feuilles rondes), Equisetum hyemale (Prêle d'hiver, Jonc hollandais), Hyacinthoides non-scripta (Jacinthe sauvage, Jacinthe des bois, Scille penchée), Luronium natans (Flûteau nageant, Alisma nageant), Paris quadrifolia (Parisette à quatre feuilles, Étrangle loup), Sesamoides purpurascens (Astérocarpe blanchâtre, Faux sésame, Astérocarpe pourpré), Thelypteris palustris (Fougère des marais, Thélyptéris des marais, Théliptéris des marécages), Utricularia australis (Utriculaire citrine, Utriculaire élevée, Grande utriculaire)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

1 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces de la Directive Habitat :

Luronium natans (Flûteau nageant, Alisma nageant) i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

17 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces menacées (Liste rouge nationale et régionale) :

Agrostemma githago (Lychnis Nielle, Nielle des blés), Anthericum liliago (Phalangère à fleurs de lys, Phalangère petit-lis, Bâton de Saint Joseph, Anthéricum à fleurs de Lis), Asplenium trichomanes subsp. pachyrachis (Capillaire des murailles à rachis épais, Doradille à rachis épais), Atocion armeria (Silène à bouquets), Carduus nigrescens subsp. vivariensis (Chardon du Vivarais), Carex umbrosa (Laîche des ombrages), Centaurium pulchellum (Petite centaurée délicate), Cyanus montanus (Bleuet des montagnes), Cyperus flavescens (Souchet jaunâtre), Epilobium roseum (Épilobe rosée, Épilobe rose), Isolepis fluitans (Scirpe flottant), Laphangium luteoalbum (Gnaphale jaunâtre, Cotonière blanc-jaunâtre), Potamogeton perfoliatus (Potamot à feuilles perfoliées), Sesamoides purpurascens (Astérocarpe blanchâtre, Faux sésame, Astérocarpe pourpré), Silaum silaus (Silaüs des prés, Cumin des prés), Stachys palustris (Épiaire des marais, Ortie bourbière), Thelypteris palustris (Fougère des marais, Thélyptéris des marais, Théliptéris des marécages)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

16 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). espèces déterminantes de l’inventaire ZNIEFF (patrimoniales) :

Asplenium septentrionale (Doradille du Nord, Doradille septentrionale), Carex pulicaris (Laîche puce, Carex pucier), Corynephorus canescens (Corynéphore blanchâtre, Canche des sables), Cystopteris fragilis (Cystoptéris fragile, Capillaire blanche, Capillaire blanc), Eleocharis multicaulis (Scirpe à nombreuses tiges, Souchet à tiges nombreuses), Equisetum hyemale (Prêle d'hiver, Jonc hollandais), Erythronium dens-canis (Érythrone dent-de-chien, Érythronium Dent-de-chien), Galium odoratum (Aspérule odorante, Belle-étoile, Gaillet odorant), Illecebrum verticillatum (Illécèbre verticillé), Isolepis fluitans (Scirpe flottant), Jacobaea adonidifolia (Séneçon à feuilles d'Adonis), Jasione laevis (Jasione pérenne, Jasione vivace, Jasione lisse), Lobelia urens (Lobélie brûlante), Parnassia palustris (Parnassie des marais, Hépatique blanche), Stachys alpina (Épiaire des Alpes), Viola palustris (Violette des marais)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

Plantes messicoles

Les plantes messicoles, comme le bleuet ou le coquelicot, poussent essentiellement dans les champs ou territoires cultivés, occasionnellement dans des jachères, bords de route… Ces plantes sont majoritairement des plantes annuelles qui fleurissent vers mai-juin. L’intensification des pratiques agricoles a entraîné leur raréfaction voire leur disparition.

De ce fait, les plantes messicoles font l'objet d'un Plan National d'Action - outil stratégique qui vise à assurer la conservation ou le rétablissement des espèces de faune et de flore menacées. En Nouvelle-Aquitainte, ce plan est décliné et coordonné par le Conservatoire botanique national Sud-Atlantique et mis en œuvre de façon partenariale depuis 2015. Les objectifs définis étaient principalement de dresser un état des lieux actualisé des populations de plantes messicoles pour établir une liste régionale selon la méthode du PNA. A partir de ce diagnostic, les enjeux majeurs ont été hiérarchisés (approche par taxon et par territoire) et des actions de suivi / sensibilisation et de conservation, initiées avec les partenaires régionaux. En Poitou-Charentes, avant d'intégrer le PNA, les associations naturalistes du réseau Poitou-Charentes Nature (Deux-Sèvres Nature Environnement, Vienne Nature, Charente-Nature, Nature Environnement 17, LPO) avaient conduit un premier inventaire spécifique entre 2005 et 2009. (cf. Déclinaison régionale du PNA Plantes messicoles)


Orchidées

Depuis toujours les orchidées sauvages fascinent et attirent de nombreux amateurs. Leurs nombreuses contributions permettent aujourd’hui de bien connaître ce groupe de plantes en Nouvelle-Aquitaine.


9 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). taxons d’orchidées (espèces, sous-espèces, hybrides) ont été répertoriés sur votre secteur géographique.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

Anacamptis morio (Orchis bouffon), Dactylorhiza maculata (Dactylorhize maculée, Orchis tacheté, Orchis maculé), Epipactis helleborine (Épipactis à larges feuilles, Elléborine à larges feuilles), Neotinea ustulata (Orchis brûlé), Neottia ovata (Grande Listère), Ophrys funerea (Ophrys funèbre), Orchis mascula (Orchis mâle, Herbe à la couleuvre), Platanthera bifolia (Platanthère à deux feuilles, Platanthère à fleurs blanches), Pseudorchis albida (Pseudorchis blanc, Orchis blanc)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

Espèces végétales exotiques envahissantes

Les très importantes dynamiques de colonisation de certaines espèces exotiques dans leurs territoires d'accueil amènent à les considérer comme envahissantes (espèces invasives) et à les gérer comme telles. Evaluées dans leur ensemble, ces espèces invasives constituent une des principales causes de pertes de biodiversité à l'échelle mondiale. Hormis dans le cas des systèmes insulaires où elles peuvent être directement cause de disparitions d'espèces indigènes, leurs introductions volontaires ou involontaires peuvent fréquemment provoquer de fortes modifications du fonctionnement des habitats et des régressions locales quelquefois critiques d'espèces indigènes appartenant aux diverses communautés vivantes des sites colonisés. Les espèces exotiques envahissantes font l'objet de réglementations bien particulières (cf. Brochures sur la règlementation des EEE).


Les espèces végétales exotiques envahissantes peuvent être des algues, des plantes à fleurs (herbacées, buissonnantes, arbustives ou arborescentes). En Nouvelle-Aquitaine, les plus connues d'entre elles sont par exemple les Jussies, les Renouées asiatiques, la Berce du Caucase, l'Ambroisie ou l'Erable negundo.

 

Plantes exotiques envahissantes avérées en Nouvelle-Aquitaine :

 

16 i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA). plantes exotiques envahissantes avérées ont été répertoriées sur votre secteur géographique.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

Bidens frondosa (Bident feuillé, Bident à fruits noirs, Bident feuillu), Buddleja davidii (Buddleja du père David, Arbre à papillon, Arbre aux papillons), Cyperus eragrostis (Souchet vigoureux, Souchet robuste), Erigeron annuus (Tall Fleabane), Erigeron canadensis (Conyze du Canada), Erigeron sumatrensis (Vergerette de Barcelone), Impatiens glandulifera (Balsamine de l'Himalaya, Balsamine géante, Balsamine rouge), Lagarosiphon major (Grand lagarosiphon, Lagarosiphon élevé, Elodée crépue), Parthenocissus inserta (Vigne-vierge commune), Phytolacca americana (Raisin d'Amérique, Phytolaque américaine), Prunus serotina (Cerisier tardif, Cerisier noir, Cerisier d'automne), Reynoutria japonica (Renouée du Japon), Reynoutria x bohemica (Renouée de Bohême), Robinia pseudoacacia (Robinier faux-acacia, Carouge), Solidago gigantea (Solidage géant, Solidage glabre, Solidage tardif, Verge d'or géante), Sporobolus indicus (Sporobole fertile, Sporobole tenace)
i © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA).

 

Exemple de l'Ambroisie :

source : © Observatoire de la biodiversité végétale de Nouvelle-Aquitaine (OBV-NA), Conservatoires botaniques nationaux (CBN), Données toutes sources et toutes dates (Service WMS CBNSA - OBV-NA)

 

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus :